Téléchargez le dossier ici :

La petite planète

 

Petite forme de 20 minutes, tout public à partir de tout petit :)

Masque, marionnette, effets spéciaux et scientifique fou.

 

Texte et mise en scène d'Alan Payon.

Avec Alan Payon et Annabelle Garcia

 

Synopsis :

 

Pendant cette petite forme, les enfants sont invités à visiter le laboratoire du Professeur Philibert Fluche, spécialiste d'astrophysique. Celui-ci, complétement marteau, il faut bien l'avouer, a découvert quelque part, loin, très loin, au fin fond de l'univers, une petite planète dorée. 

 

Le Professeur Fluche va nous raconter l'histoire de cette petite planète, qui est tellement petite qu'aucun astrologue ne lui avait donné de nom. Alors personne n'était venu s'y installer, qui voudrait vivre sur une planète qui n'a même pas de nom ?

 

Notre petite planète est bien malheureuse, et dans son malheur aussi infini que le cosmos, elle va pleurer des océans, souffrir le martyr à cause d'une poussée d'acné volcanique et bien d'autres transformations...

 

Un jour, alors qu'elle se pensait seule au monde, Melbourne fait son apparition sur le menton de la petite planète. Enfin, elle va pouvoir se faire un ami. Le seul problème, c'est que Melbourne est né dans le volcan qui a fait souffrir la petite planète, alors, non, elle ne lui adressera plus la parole !

 

A la fin de l'histoire, la petite planète pardonne la douleur que Melbourne lui a causé, et elle le laisse monter sur son volcan, pour qu'il puisse admirer ses paysages, et discuter avec elle. 

 

 

Les techniques du spectacle :

 

1) Le masque / castelet.

 

La petite planète est représentée à l'aide d'un masque géant qui laisse apparaître le visage de la comédienne. Ce masque est la surface de la planète avec ses cratères, ses canyons et son volcan (téléscopique, si si...). 

 

Les bras de la comédienne sortiront de l'espace du masque, avec des gants / arbres, les mains de la petite planète sont ses forêts. 

 

Mais aussi, ce masque devient un castelet qui laisse apparâitre la marionnette de Melbourne et tout un tas de petits effets spéciaux rigolo, pluie de grelons, irruption volcanique, simples et efficaces.

 

2) La marionnette de Melbourne.

 

Melbourne est une marionnette à sac, qui va pouvoir évoluer sur la planète, marcher sur ses contours, glisser, grimper, mais aussi  apparaître et disparaître frénétiquement comme le ferait Guignol, ou tout autre marionnette à gaine. 

 

 

 

 

 

 

Une production Les Enfants Sauvages

Spectacle créé en résidence en milieu scolaire à l'école de Poix-Terron - 2014

Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes - DRAC Grand Est - DSDEN de Charleville-Mézières