Qui sont-ils, ces enfants là ?

Les Enfants Sauvages ont été fondés à Charleville-Mézières en 2014 par d’anciens étudiants de l’ENSATT (Lyon) sous l'impulsion d’Alan Payon, auteur, metteur-en-scène et interprète, natif de la ville de Rimbaud.

La compagnie place sa recherche au croisement des arts. Elle développe des spectacles hybrides dont la dramaturgie fait se rencontrer théâtre, marionnettes, danse, et images animées. Le travail est collectif, chaque discipline nourrit l’autre dans un processus d’écriture au plateau.


La compagnie est dès le début soutenue par le Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes de Charleville-Mézières avec qui elle créera quatre spectacles entre 2014 et 2016. Lors de l'édition 2015 notamment, les Enfants Sauvages font partie de la programmation « Nouvelle Génération » avec leur spectacle Nonna & Escobar.

 

En 2016, la compagnie est conventionnée « compagnie émergente » par la Région Champagne-Ardenne. En 2017, son spectacle Arthur à Vendre, un biopic rimbaldien en théâtre d’objets, part en tournée en Éthiopie, dans les pas du poète "aux semelles de vent". La même année, les Enfants Sauvages créent Choisir l’écume à la Biennale des Arts du Mime et du Geste. Après avoir remporté le second prix des Plateaux du Groupe Geste(s) avec ce spectacle, Alan Payon est lauréat de l’aide à la création d’Artcena (Centre National du Théâtre) dans la catégorie dramaturgie plurielle.

Le 12 octobre 2018, avec le soutien de la Ville de Charleville-Mézières et du TCM, les Enfants Sauvages créent #Comme des Sauvages, le premier temps fort des arts hybrides à Charleville-Mézières qui réunit plus de 300 spectateurs ce jour là. La troisième édition est en préparation pour 2021 avec l’ESNAM comme nouveau partenaire d’accueil des spectacles. La formule de ce mini-festival (spectacles hybrides, concerts et expositions) sera agrémentée d'un appel à textes marionnettiques à destination des auteurs francophones. Un comité de sélection définitif a été mis en place qui réunit des personnalités du monde de la marionnette et de l'écriture contemporaine. Cette édition sera internationale puisque la compagnie des Sages Fous, à Trois-Rivières au Québec, relaieront l'appel à textes et proposent de mettre en scène le texte lauréat à la Fabrique de Théâtre Insolite.
 

La création de Game Over, en 2020, vient clôturer la résidence des Enfants Sauvages au Théâtre de Charleville-Mézières. Avec ce spectacle, la compagnie persiste et signe avec un nouvel opus ultra-visuel mêlant théâtre, dessin-animé et marionnette chorégraphique.

En septembre 2019, Jonas Coutancier rejoint la compagnie pour une reprise de rôle dans le spectacle Choisir l'écume, joué lors de la vingtième éfition du FMTM. Jonas Coutancier et Alan Payon co-écrivent la prochaine création de la compagnie : Orphée.s

Historique des créations des Enfants Sauvages

Game Over, 2020

spectacle hybride - TCM

Sauroctone, 2019

performance - Nuit Blanche

Dévastation de Dimitris Dimitriadis, 2018

lecture animée - KulturFabrik (Luxembourg)

Choisir l'écume, 2017

spectacle hybride - Biennale des Arts du Mime et du Geste

Arthur à Vendre, 2016

théâtre d'objet - Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes

Nonna & Escobar, 2015

théâtre gestuel, marionnette - Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes

La Petite Planète, 2014

spectacle jeune public - résidence en milieu scolaire - école de Poix-Terron

DRAC Grand Est - DSDEN Charleville-Mézières - Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes

Poulp' Friction, 2014

performance - Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes

POP HIBISCUS, 2014

performance - Nuit Nlanche

Les Enfants Sauvages sont ...

Pablo Albandea, VJ, créateur & régie vidéo

Patrick Argirakis, photographe, vidéaste

Marion Benages, costumière, dessinatrice

Jonas Coutancier, metteur-en-scène, comédien marionnettiste

Annabelle Garcia, direction d'acteur, comédienne

Coralie Maniez, metteur-en-scène, comédienne marionnettiste

Alan Payon, auteur, metteur-en-scène, comédien

Alexandre Santiago, créateur son et lumière

Laurine Schott, constructrice

Frédéric Touchard, vidéaste